Le jeu du mois de Mars: Andor

 

Andor

 

Le pays de Andor est en danger. Les ennemis sortent de la forêt et des montagnes et progressent en direction du château du roi.  Seul un petit groupe de héros va s’opposer à eux. Seront-ils capables de défendre le château et de gagner ensemble?

 

Andor est un jeu d’aventure coopératif (2 à 4 joueurs)riche et facile d’accès (à partir de 10 ans) qui vous plongera dans un univers de légendes épiques et de hauts faits héroïques. Chaque joueur incarne un héros ou une héroïne dans le monde fantastique d’Andor. Ce monde est en péril et tous ensembles les joueurs vont tenter de le sauver des différentes menaces qui pèsent sur lui.

 

Chaque partie se joue en suivant une Légende. Une Légende est composée d’un paquet de carte et propose sa propre mise en place de départ et ses propres conditions de victoire ou de défaite.

 

Pour commencer la partie les joueurs vont piocher la première carte de la Légende : ils connaitront ainsi leurs premiers objectifs.

 

Le jeu est rythmé par la progression de la Légende, symbolisé par le Narrateur. Le Narrateur c’est un pion sur le bord du plateau qui avance à chaque Journée et après chaque combat. Quand il atteint une case de sa piste qui correspond à la lettre de la prochaine carte Légende, les joueurs doivent piocher cette carte et en appliquer l’effet : un nouvel objectif apparait, une nouvelle menace se révèle… Le jeu raconte ainsi réellement une histoire, on entre dans la Légende…

 

Une partie est découpée en plusieurs Journées. A chaque Journée, les joueurs ont le droit à 7 Heures (points d’action).

 

A son tour de jeu, un joueur pourra soit se déplacer, soit combattre. Se déplacer est très simple : il n’y a pas de limite, mais chaque case traversée coûte une heure. Pour se battre il suffit d’être sur la même case d’un monstre. On lance alors un ou plusieurs dés en fonction de son état de santé puis on ajoute au résultat ses points de force, points qui s’acquièrent tout au long de la partie. Le monstre fait de même, le meilleur résultat l’emporte et fait perdre des points de volonté au perdant. Dès qu’un des deux combattants atteint 0, le combat prend fin. Chaque tour de combat coute une heure. On peut également combattre en groupe, ce qui facilite grandement la tache mais fait perdre d’autant plus de temps. Chaque action coute donc des heures au Héros. Quand il a atteint son maximum, la Journée est finie pour lui. Quand tous les joueurs sont épuisés, une nouvelle journée commence et c’est au tour du plateau de jouer : tous les monstres se déplacent en direction du château, cœur du royaume et le narrateur progresse. En plus de cela les joueurs peuvent accomplir des actions spéciales gratuites : acheter des objets chez les marchands, gagner des points de force, se rafraichir à un puits, échanger un objet avec un autre joueur…

 

La partie prend fin soit quand les joueurs ont rempli l’objectif de la Légende (trouver une potion pour sauver lez Roi par exemple) soit quand une condition de défaite est atteinte : le château est envahi ou le narrateur atteint la case N de sa piste.

 

Andor est disponible à la ludothèque pour une (des) partie(s) ou pour un emprunt.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.